d e s   S O N S   d a n s   l ' a i r . . .
é c o u t e r   e t   r e g a r d e r

accueilcatalogue - projections - scènes - espaces - présences - gestes - expériences - bricolages - écouter
bio(s) - multiphonie - l'acousmobile - les acousmodules - l'atelier - activités - galerie - documents - télécharger


T R O I S   C H A N T S   D E   L ' É T E R N È B R E

32 canaux cinéma, 2010, 23'40

"Nous sommes à jamais perdus dans le désert de l'éternèbre" (Man Ray / Robert Desnos, L'étoile de mer)

Trois pièces réalisées chacunes à partir d'une unique graine sonore.

LA TOUR AUX ÉCLATS DE MIROIR : enregistrement initial effectué par un ami (Marc Laurençon) dans une usine de tissage d'éprouvettes en verre. La forme de la pièce découle directement de l'énergie contenue dans la courte prise de son : tension, étirement, éclats, rupture, fragilité et incision. (8'10)

AUX CRATÈRES DE LUNE : en 1860, Édouard-Léon-Scott de Martinville fixe sur une feuille de papier la première trace de la voix humaine (le chant du premier vers de Au clair de la lune). Un siècle et demi plus tard, des chercheurs transcrivent cette image en sons possibles. Lors de ma première écoute de cette recréation, l'image d'une minuscule graine de vie perdue dans une immensité déchiquetée de poussière et de débris s'est imposée. (8'04)

L'ÉCHAPPÉE : lors de la visite d'une usine de papier à Crest en 1996, un enregistrement impromptu effectué durant l'arrêt d'une machine et de son expulsion de l'air qui y était comprimé. Un hommage très indirect au Pacific 231 d'Arthur Honegger... (7'05)

 

En complément des écoutes binaurales, la vidéo ci-dessous permet de visualiser les crètes d'intensité sur les différents points de projection de la version multicanale originale. Ceci peut permettre de palier aux manques et défauts du traitement HRTF et de mieux se représenter l'espace réel de la composition.

Rappel : le volume sonore est aligné sur le niveau normalisé européen de Loudness R128.
Celà signifie que, comme la dynamique n'est pas compressée, le niveau d'écoute vous semblera certainement faible par rapport à d'autres sites et enregistrements (musique, films) : la solution est simple, montez le volume !

In addition to the binaural versions, the video below shows the visualization of the intensity peaks according to the different projection points of the original multi-channel version. This may allow to overcome the deficiencies and shortcomings of the HRTF processing and help to better imagine the real composition space.

Reminder : the volume level is aligned with the standardized European Loudness R128.
It means that such dynamics is not compressed, the listening level will certainly seem low compared to other sites and recordings (music, movies) : the solution is simple, turn up the volume !

 

 
 

 


La Tour aux éclats de miroir (8'10)


Aux cratères de Lune (6'35)


L'Échappée (7'05)