d e s   S O N S   d a n s   l ' a i r
l e s    a c o u s m o d u l e s

accueilcatalogue - projectionsinstallations - interventions - constructions - écouter
bio(s) - multiphonie - l'acousmobile - les acousmodules - l'atelier - activités - galerie - documents - télécharger


A la fin des années 80, pour composer en multiphonie, la technique était simple à défaut d'être aisée : un magnétophone multipiste analogique où placer (mais plus difficilement déplacer !) mes objets sonores, en essayant de les répartir au mieux entre les différentes pistes / enceintes (8 seulement...).
Lorsque les échantillonneurs associés à un séquenceur MIDI ont monté en puissance, une liberté spatiale fantastique est apparue, au prix de contraintes également assez fantastiques, mais ça en valait vraiment la peine...

Puis, au milieu des années 90, l'ordinateur a commencé à concrétiser quelques-unes de ses promesses. Mais les outils multicanaux au delà du "surround" étaient quasi inexistants. J'y gagnais (un peu) en quantité, mais y perdais énormément en souplesse. Écartellement et années sombres ! 

En 2003, je découvre Synthedit, et la possibilité de programmer assez simplement des plugins dédiés au contrôle et au traitement des masses spatiales. Et chance, le multipiste Podium sort l'année suivante avec une architecture 32 canaux prête à accueillir mes plugins les plus fous ! La grande saga des AcousModules était lancée...

Contrairement aux logiciels de spatialisation autonomes (voir sur le site Multiphonie), contrairement également aux simples "panoramiques surround" de nos logiciels multipistes, le propos des AcousModules est d'intégrer le traitement de la masse spatiale le plus possible en amont du travail sur le son, conjointement avec ses autres traitements (filtrages, traitement granulaire, échantillonnage, synthèse etc.), et surtout de le faire pour les formats multicanaux "haute résolution 3D" (jusqu'à 64 canaux actuellement). 

Leur programmation n'a pas obéi à une recherche de type scientifique, mais à une attitude très pragmatique : comment agir sur la masse spatiale d'une manière qui soit adaptée et efficace avec les dispositifs d'enceintes que j'utilise, comment l'intégrer aux autres critères de l'objet sonore, quels contrôles gestuels et quelles interfaces graphiques sont les plus appropriées à une situation et un propos donné, comment les associer efficacement avec les autres applications audio-numériques ?
Résultat, leur nombre important ainsi que leur diversité (mais aussi leur cohérence !) peut être un peu déroutant pour le néophyte en la matière...
Leur seul réel "défaut", en tout cas pour les utilisateurs exclusifs d'OS X, est de ne fonctionner (à quelques exceptions près) que sur la plateforme Windows ;-)
Mais aujourd'hui ce cloisonnement d'un autre âge est bien-sûr dépassé : don't be afraid to think different !
 

Les AcousModules sont proposés en téléchargement libre ici http://acousmodules.free.fr

Ils fonctionnent dans tous les hôtes VST qui supportent les plugins multicanaux 32 bits, Reaper x64 fortement conseillé ! 

 

 Il y a :

des "panners", petits et grands :

        

 

des "effets", simples ou complexes :

     

 

des "instruments", pour le clavier ou d'autres gestes :

   polyspatsampler.jpg  

 

des contrôleurs et des traitements MIDI :

   

 

des outils, pour tester, visualiser, adapter :

    bassmanager.jpg